Une ferme très ouverte

Au milieu des pavillons de Villepinte, la Ferme Godier, se consacre aux pièces contemporaines.

Il ne faut pas confondre Pierre Vincent et Jean-Pierre Vincent. Le second est un grand manitou qui a dirigé les théâtres les mieux dotés. Le premier est un chef de troupe plus modeste, qu'on peut repérer dans la banlieue parisienne, à Villepinte, en Seine-Saint-Denis. Il a déjà monté des spectacles fort intéressants à Paris, des Beckett, Minyana, Cormann, etc., mais il a choisi de conduire sa compagnie, joliment intitulée Issue de secours, là où le public ne va guère au théâtre. Il sort du Théâtre-École de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents