Citoyens des égouts

Un reportage sur les migrants illégaux entassés à la frontière californienne.

Tijuana, Mexique . À une encablure de la Californie. Le long d’un canal où ­s’écoulent les égouts sont entassées plusieurs centaines de personnes. Expulsées des États-Unis, sans famille, sans nulle part où aller, engluées dans ce goulet ­d’étranglement baptisé « tierra de nadie » , la terre de personne. Le rêve américain prend fin ici, dans les allers et retours incessants de part et d’autre de la frontière. On les appelle « les déportés » . Quelques-uns sont là depuis dix ans, toujours attirés par le Nord…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents