Une région complètement à sec

La Catalogne connaît une très grave sécheresse. À l’approche de la saison touristique, des dépenses considérables sont engagées pour faire face à cette crise, sans que soit posée la question des économies d’eau.

L e Norient Solar, premier bateau apportant 36~000 mètres cubes d’eau du Rhône, est arrivé le 21~mai à Barcelone. Le même jour, empêtré dans ses contradictions face à la sécheresse, le gouvernement catalan a annoncé que les quinze piscines municipales en plein air de la capitale pourraient pomper l’eau de la nappe phréatique, que les douches des plages ne seraient plus approvisionnées en eau douce, que 40~% des espaces verts seulement seraient arrosés, mais que les touristes n’auraient pas à souffrir des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.