Trop verts, les JO !

Ralston/AFP Pékin les voulait écolos, ses Jeux ? Pas de problème, la nature répond présent : le littoral de Qingdao, qui doit accueillir les épreuves de voile, s’est drapé d’un superbe manteau d’algues vertes sur le tiers du périmètre réservé aux épreuves. Bafouillage des autorités, qui défendent la qualité de l’eau. Personne ne gobe : ces « marées vertes » estivales explosives, toute la Bretagne le sait, sont dues à la pollution chimique, urbaine et agricole, qui dope les algues aux premières chaleurs. Le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.