Cinq propositions à contre-courant

Pour sortir de la crise financière, des économistes proposent des pistes dépassant largement la seule moralisation des marchés, tenant compte des aspects écologiques et sociaux de cette situation. Un dossier à lire dans note rubrique **Eco/Social** .

Thierry Brun  • 2 octobre 2008 abonné·es
Cinq propositions à contre-courant
Créer un « bouclier social »

Michel Husson, économiste Les réponses à la crise ne peuvent se borner à des appels à la réglementation, mais doivent peser sur les rapports entre capital et travail, et, dans l’immédiat, protéger les salariés contre les retombées de cette crise. La première proposition serait de geler les dividendes versés à leur niveau actuel et de les transférer à un fonds de mutualisation destiné à d’autres usages, sous contrôle des salariés. Ces sommes pourraient être utilisées, dans des proportions à discuter démocratiquement, au maintien du revenu des chômeurs (l’interdiction des dividendes financerait ainsi l’interdiction des licenciements)

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 6 minutes