« Le système Sarkozy est incompatible avec l’écologie »

Alors que les députés s’apprêtent à examiner la loi « Grenelle I »,
Marie-Christine Blandin* estime que le rassemblement des écologistes derrière Cohn-Bendit constitue une réponse encourageante à la faiblesse des propositions.

Patrick Piro  • 2 octobre 2008 abonné·es

Peut-on faire un autre constat que celui de l’échec du Grenelle ?

Marie-Christine Blandin : En tant que citoyenne, je considère qu’il était urgent de faire quelque chose, et je suis évidemment déçue par les maigres résultats du Grenelle aujourd’hui. Mais en tant que Verte, militante de gauche, je savais qu’un gouvernement libéral et capitaliste n’inaugurerait pas une écologie de rupture. Nous avons donc droit à une écologie d’accompagnement. C’est la « croissance verte » du ministre de l’Écologie, Jean-Louis Borloo. Cependant,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 5 minutes