« Le système Sarkozy est incompatible avec l’écologie »

Alors que les députés s’apprêtent à examiner la loi « Grenelle I »,
Marie-Christine Blandin* estime que le rassemblement des écologistes derrière Cohn-Bendit constitue une réponse encourageante à la faiblesse des propositions.

Peut-on faire un autre constat que celui de l’échec du Grenelle ? Marie-Christine Blandin : En tant que citoyenne, je considère qu’il était urgent de faire quelque chose, et je suis évidemment déçue par les maigres résultats du Grenelle aujourd’hui. Mais en tant que Verte, militante de gauche, je savais qu’un gouvernement libéral et capitaliste n’inaugurerait pas une écologie de rupture. Nous avons donc droit à une écologie d’accompagnement. C’est la « croissance verte » du ministre de l’Écologie,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Macron, l’Europe et Poutine

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.