Francine aux deux visages

Le député Vert Alain Lipietz rend ici hommage à Francine Comte, sa compagne, militante féministe
et écologiste, également écrivaine
talentueuse et
d’une grande sensibilité.

Alain Lipietz  • 13 novembre 2008 abonné·es

Francine Comte nous a quittés, le 7 ­no­­­vembre, après six ans de lutte farouche contre un cancer. Toutes celles et ceux qui l’ont connue, dans les mouvements féministe et écologiste, la définiront en deux mots : courage et générosité. Jusqu’aux derniers mois avant l’ultime assaut de la maladie, elle fit son travail comme animatrice du Collectif national pour les droits des ­femmes et conseillère municipale

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 4 minutes