La coupe est pleine

Irena Salina dénonce les multinationales qui s’emparent de l’eau au mépris des populations.

Jean-Claude Renard  • 13 novembre 2008 abonné·es

Sombre tableau : dans la Seine, les poissons ont changé de sexe. En Inde, l’eau contaminée des puits et rivières coûte la vie de milliers de personnes par

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 2 minutes