L’amnésie de Bayrou

Politis  • 20 novembre 2008 abonné·es

Invité du Grand Jury RTL, François Bayrou s’est emporté contre le refus des socialistes de s’allier avec le MoDem : « Quand, comme un grand nombre de leaders du PS, on refuse d’avoir le moindre contact avec les démocrates français » considérés comme des « intouchables » , cela revient à dire « je choisis que le pouvoir actuel de Nicolas Sarkozy reste en fonction pendant dix ans » . Et le président du MoDem de dénoncer « un choix partisan, sectaire, fermé, qui favorise le maintien au pouvoir de ceux qui y sont aujourd’hui autour de Nicolas Sarkozy » . En s’abstenant en 2007, Bayrou a permis que Sarkozy soit au pouvoir pour cinq ans… Le regrette-t-il ? C’est la question qu’on aurait aimé lui voir poser.

Politique
Temps de lecture : 1 minute

Pour aller plus loin…

« Développer toutes les mutineries contre la classe dominante »
Entretien 17 avril 2024 abonné·es

« Développer toutes les mutineries contre la classe dominante »

Peter Mertens, député et secrétaire général du Parti du travail de Belgique, publie Mutinerie. Il appelle à multiplier les mobilisations contre l’Europe néolibérale et austéritaire sur tout le Vieux Continent.
Par Olivier Doubre
« Les Écolos, c’est comme les pirates dans Astérix qui se sabordent eux-mêmes » 
Politique 12 avril 2024 abonné·es

« Les Écolos, c’est comme les pirates dans Astérix qui se sabordent eux-mêmes » 

À la peine dans les sondages pour les élections européennes, avec une campagne qui patine, le parti écologiste se déchire sur fond d’affaire Julien Bayou. La secrétaire nationale, Marine Tondelier, tente d’éteindre le démon de la division.
Par Nils Wilcke
« Il est presque sûr que des eurodéputés RN ont reçu de grosses sommes de la Russie »
Entretien 11 avril 2024 abonné·es

« Il est presque sûr que des eurodéputés RN ont reçu de grosses sommes de la Russie »

À deux mois des élections européennes, l’ONG internationale Avaaz part en campagne contre le parti de Jordan Bardella et Marine Le Pen dont les sulfureux liens internationaux sont inquiétants.
Par Michel Soudais
« La gauche de demain doit être soucieuse d’un rassemblement démocratique »
Entretien 10 avril 2024 libéré

« La gauche de demain doit être soucieuse d’un rassemblement démocratique »

Le professeur de science politique Philippe Marlière est coauteur d’un court ouvrage étrillant la classe politique française et interpellant six personnalités (dont Hollande, Macron, Mélenchon). Pour lui, la gauche doit se repenser si elle souhaite devenir majoritaire.
Par Lucas Sarafian