Le retour de PPDA

Patrick Poivre d’Arvor rebondit bien. Certes un tantinet embarrassé par la contre-attaque de TF 1, lassée de se faire taper dessus par le journaliste licencié – qui aurait tout de même touché 3,8 millions d’indemnités (PPDA préfère rectifier à la baisse, sans préciser) –, et qui tacle en diffamation. PPDA reprend du service dès la rentrée. Les patrons de chaînes s’en frottent les mains, c’est une belle audience garantie. Sur France 5, d’abord. Pas étonnant de le retrouver sur France Télévisions, Carolis…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents