L’ennemi de la démocratie

Au moment où la bibliothèque de la Pléiade publie deux nouveaux volumes de son édition des œuvres complètes de Shakespeare ( les Histoires, ou tragédies historiques), le TNP de Villeurbanne présente à Nanterre l’une de ses pièces les plus démesurées. C’est aussi l’une des œuvres les moins jouées et les plus mystérieuses. Et l’une des plus évidemment politiques. On a parfois accusé l’auteur de sentiments fascistes, tant son personnage est cynique et dédaigneux de la démocratie. En fait, Shakespeare,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Macron, l’Europe et Poutine

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.