« Les monnaies régionales peuvent réduire le chômage »

L’économiste belge Bernard Lietaer est spécialiste des systèmes monétaires
et a participé
à la création
de l’euro.
Il préconise
la création de monnaies régionales pour sortir de la crise économique actuelle.

Manon Loubet  • 18 décembre 2008 abonné·es

La crise financière est pour vous l’occasion de présenter dans un livre, Monnaies régionales, de nouvelles voies vers une prospérité durable , une proposition peu orthodoxe : il s’agit d’encourager l’introduction de monnaies régionales comme complément nécessaire à l’euro. Pourquoi avoir recours à de telles devises ?

Bernard Lietaer : Quand on parle de développement régional avec une monnaie centralisée, il y a une contradiction systémique. Une monnaie centrale a comme effet de concentrer les décisions et les ressources. Le cas français est assez clair. Paris est devenu incontournable. Une monnaie régionale couvre un territoire géographique donné, auquel les gens ­s’identifient. Aussi, ces derniers sont disposés à faire des efforts

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 7 minutes