Les raisons d’un malaise

En Grèce, les émeutes se généralisent après la mort d’un adolescent tué par un policier. Sur fond de crise sociale étudiante.

On se souvient que lorsque nos banlieues ont flambé, à l’automne 2005, la chaîne américaine Fox News, par d’habiles mises en perspective et par la grossièreté du commentaire, était parvenue à faire croire que la France entière brûlait. La réalité était plus circonscrite. Le malaise n’en était pas moins révélateur. La même prudence est de mise aujourd’hui en Grèce. Ce n’est pas tout un pays qui brûle. Le mal n’en est pas moins profond. Les images de violences permettent cependant d’esquiver la réalité…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents