Clermont-Ferrand

Politis  • 29 janvier 2009 abonné·es

Qui n’a pas fait cette expérience ? Croiser un matin dans la rue, dans une boutique, dans les transports, quelqu’un qui sifflote ou chantonne un air populaire, et… hop ! C’est parti pour la journée. On l’a en tête, on le répète, on le jazz,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes