Le « Green New Deal » n’est pas à la hauteur

Thomas Coutrot  • 15 janvier 2009 abonné·es

En janvier 2007, Thomas Friedman, l’éditorialiste néolibéral et belliciste du New York Times, inventait une expression qui fait désormais fureur : « Green New Deal ». Roosevelt avait lancé en 1933 le « New Deal », un programme de grands travaux publics destiné à combattre le chômage de la Grande Dépression. Depuis la panique financière et bancaire de l’été 2008, les élites économiques et politiques internationales

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes