En quête de convergences

La Fédération a tenu son premier rassemblement festif ce week-end. Elle a aussi arrêté un calendrier et précisé sa position pour les européennes.

La toute jeune Fédération pour une alternative sociale et écologique en avait fait un test. Près de 800 personnes ont assisté à son premier meeting national, le 6 février, à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Une soirée plus festive que politique, où les chansons et prises de parole se sont succédé dans un brouhaha à l’image de la diversité que veut incarner ce rassemblement composé d’au moins huit courants antilibéraux. Pari réussi, donc, pour les organisateurs, qui avaient aussi programmé une journée de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents