La magie de la communication

Ah, le sourire de Barack Obama ! Ah, son aisance, sa décontraction ! Ah, cette aptitude à satisfaire avec élégance au rituel diplomatique ! Ah, le bonheur rayonnant de Michelle, son épouse ! Nos télévisions, à Londres comme à Strasbourg, n’avaient de caméras que pour eux. Et, avouons-le, nous cédons volontiers à l’insistante sollicitation médiatique. La politique n’a pas complètement effacé la signification du vote du mois de novembre dernier pour la société américaine. Et le temps ne nous a pas encore…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents