Scènes colères

Luciano Travaglino présente des textes de Dario Fo et des billets d’humeur de Jean-Pierre Léonardini.

Des clowns qui prennent la vie politique et le public à rebrousse-poil, des amuseurs qui savent donner du fouet dans le cirque où nous sommes, cela existe toujours. Cette rareté se trouve dans un petit théâtre en banlieue parisienne, la Girandole, à Montreuil. L’esprit de Dario Fo (un ami de la maison) y règne. L’esprit de partage aussi, puisqu’on confie toujours un petit quart d’heure à un jeune artiste pour s’exprimer en début de soirée. Le maître de cérémonie, qui relève plus du fou de la République que…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.