Un fonds de placement stratégique

Destiné à soutenir les entreprises dans le cadre du plan de relance, le Fonds stratégique d’investissement s’est transformé en repaire d’amis du Président.

Thierry Brun  • 2 avril 2009 abonné·es
Un fonds de placement stratégique

Lancé en grande pompe par Nicolas Sarkozy à Montrichard (Loir-et-Cher) devant les ouvriers de l’équipementier aéronautique Daher, le Fonds stratégique d’investissement (FSI) n’a que quatre mois d’existence et se distingue déjà par ses dérives. En cause, le recrutement. Créé à l’automne dernier, le FSI, une société anonyme filiale à 51 % de la Caisse des dépôts (CDC), a désormais dans ses rangs une armée mexicaine composée de proches du Président. La manne de 20 milliards d’euros d’argent public dont dispose ce fonds, l’un des vingt premiers

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes