Violences

Bernard Langlois  • 23 avril 2009 abonné·es

Plantage et manipulation

Et d’abord, en guise de hors-d’œuvre, cette anecdote que j’emprunte à L’Ire des chênaies , le bulletin hebdomadaire de Radio Zinzine [^2] . C’est Tuttle qui raconte, retour d’un séjour en Allemagne : «  Depuis 2001, la police allemande était sur les dents. Elle recherchait une tueuse en série, responsable de plus de 40 crimes et délits, dont des cambriolages et l’assassinat d’un officier de police. Des traces de l’ADN de cette femme avaient été retrouvées sur les diverses scènes des crimes, jusque dans des affaires en France.  […] Ils ont enfin retrouvé la femme à qui appartenait cet ADN : c’est une employée d’une firme bavaroise qui fabrique des cotons-tiges, notamment ceux utilisés… par la police scientifique pour les prélèvements ADN ! » Joli plantage, et retour à la case départ.

La rédactrice de L’Ire rapporte aussi une autre histoire policière (toujours

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Edito Bernard Langlois
Temps de lecture : 9 minutes