Ambiguïtés de la guerre au terrorisme

Il s’en est passé des événements depuis la première parution, en 2005, de l’essai de Pascal Boniface Vers la 4e guerre mondiale ? Assez pour faire de cette nouvelle édition un objet entièrement neuf. Dans le brasier du Moyen-Orient, que l’auteur analyse depuis des années comme « central » pour la planète entière, la victoire électorale du Hamas, en janvier 2006, puis la prise de contrôle de Gaza par le même mouvement islamiste, puis la guerre du Liban, en juillet et août 2007, et enfin l’offensive…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents