De quels droits ?/Humour basque

L’affaire commence en juin 2008. La chambre d’agriculture des Pyrénnées-Atlantiques annonce la tenue d’un salon régional intitulé La Ferme en ville, censé faire découvrir aux citadins les bienfaits de l’agriculture raisonnée. Une bande de joyeux lurons se pique alors de dénoncer le double discours d’une chambre plus connue pour son soutien sans faille aux maïsiculteurs et à l’agriculture intensive que pour son intérêt pour des méthodes plus durables. Détournant le graphisme enfantin de l’affiche et du site…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents