Dossier : Humour et politique : Où sont les limites ?

Groland, comme la fraise Tagada…

Tête d’affiche de « Groland Magzine », Moustic est le porte-parole d’un journal politiquement incorrect, adepte du sourire plutôt que du rire, à placer au rayon de l’absurde.

Le 9 mai dernier, Jules-Édouard Moustic ouvrait son journal télé du « Groland Magzine » par cette information : « Cela fait maintenant 176 jours que Julien Coupat joue le rôle du Oussama Ben Laden français sans avoir rien fait à la tour Montparnasse, ni à rien d’autre. En même temps, si Sarkozy était Obama, ça se saurait ! L’actualité, ça n’est bien sûr pas l’anniversaire des deux ans du peanuts justement, mais bel et bien les 40 ans de la fraise Tagada, qui, elle, a marqué l’histoire. Quand on y a goûté,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.