Il est minuit en Europe

Au plan macroéconomique, l’Europe sortie des urnes est d’ores et déjà confrontée à trois crises. 1) La crise financière n’est pas finie. Le bilan des banques n’est pas nettoyé. De nouveaux actifs sont contaminés jour après jour par les défauts de paiement qui se multiplient avec la récession. Tous les crédits à la consommation ont été titrisés. Les LBO, ces crédits aux entreprises gagés sur la valeur future des entreprises rachetées, sont autant de bombes à retardement sur un marché où les titres ont perdu…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Marlène Schiappa au tribunal

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Poutine, une aubaine pour Washington

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.