Le coup du ticket gratuit

Le coût des déplacements arrive au deuxième rang dans les budgets des familles. Poussées par la crise, certaines villes cherchent des solutions pour assurer la gratuité de leurs transports en commun.

Chaque été, à Paris, les clients de la RATP grondent. En cause : la hausse des tarifs des titres de transport. Elle est loin d’être indolore. Début juillet, les Franciliens ont déboursé 1,50 euro supplémentaire en achetant leur abonnement mensuel. De quoi raviver le débat sur les transports gratuits. Aubagne, près de Marseille, est la dernière commune française en date à avoir instauré la gratuité dans son réseau de transports en commun. « Depuis le 15 mai, une famille avec deux enfants peut faire jusqu’à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.