« José, à Bruxelles, ils vont lui mettre une cravate ! »

Ce mercredi, les eurodéputés devaient se prononcer sur la reconduction de Barroso à la tête de la Commission européenne. Cette semaine marque aussi la rentrée pour les petits nouveaux du Parlement européen. Comme José Bové, bien décidé à faire entendre ses valeurs dans une institution si libérale.

Claude-Marie Vadrot  • 17 septembre 2009 abonné·es
« José, à Bruxelles, ils vont lui  mettre une cravate ! »

On n’avait jamais vu autant de monde au marché paysan de Montredon ! Pour le dernier de l’année, en cette fin août, il y a bien là deux mille visiteurs, dont beaucoup sont aussi des acheteurs. Deux mille dans ce hameau de 19 habitants perché sur le vaste causse du Larzac. Pour la plupart, des paysans et des amis, plus quelques touristes, cherchant la bonne chère et venus voir le « héros » local. Car voilà l’événement ! José Bové, l’homme de Montredon,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes