Le coup d’éclat permanent

Autoportrait des Yes Men, deux trublions qui usent de canulars pour dénoncer les pratiques du libéralisme.

Un peu ému devant la caméra, il arrive sur les plateaux de la BBC News en représentant de la richissime société Dow Chemical (industrie chimique). Dow a récemment acquis Union Carbide, dont le nom (et l’activité) est associé à Bhopal, site de la plus grosse catastrophe industrielle de l’histoire. Avec 18 000 victimes et une centaine de milliers d’agonisants toujours. Le rachat par Dow avait laissé quelques espoirs de dédommagement en Inde. Nenni ! Mais des dividendes records pour les actionnaires. Vingt…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.