Leurs chères études

Pris à la gorge par le coût de leur rentrée, les étudiants demandent des mesures d’urgence.

Xavier Frison  • 17 septembre 2009 abonné·es

Les adhérents de l’Union nationale des étudiants de France (Unef) vivraient volontiers de savoir, d’amour et d’eau fraîche, mais la réalité est plus ardue. Le syndicat vient de rendre

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes