Un chaos bien portant

Jean-Claude Renard  • 3 septembre 2009 abonné·es
Un chaos bien portant
© Visa pour l’image, Perpignan, jusqu’au 13 septembre, 10 h-20 h, entrée libre dans tous les lieux d’exposition.

L’espace se réduit. Chaque année étire son râle plaintif et agonisant. Le photojournalisme survit dans la rémission. Nombreuses sont les agences à pratiquer des forfaits attractifs pour les magazines et quotidiens, le tarif unique s’installe (une image ­timbre poste ou une double page au même prix), les images libres de droits prolifèrent, beaucoup, enfin, se tournent vers les sites amateurs à un ou deux euros la photo. Les commandes sont rares. Récemment, l’agence Eyedea Presse (Gamma et Rapho) a été placée en redressement judiciaire.

Dans ce contexte, au-delà

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 6 minutes