Dossier : Le bel avenir de la décroissance

Se précipiter dans le panier de crabes ?

« Dire que la décroissance sera au centre du débat électoral de 2007 serait présomptueux, mais il est sûr qu’elle n’en sera pas absente », écrivions-nous en 2006 1. Désormais, à chaque élection, se pose la place de la décroissance dans les programmes des partis, mais aussi celle des objecteurs de croissance à travers un parti et des candidats spécifiques. Parce que je n’étais pas favorable à la fondation d’un parti de la décroissance, il m’a été reproché de ne pas avoir une vision politique de la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.