Le ministre de la Stigmatisation

Vous voilà donc Sauveur suprême, Éric Besson, investi d’une mission essentielle : combattre les mariages « gris » utilisés par des étrangers indélicats contre des Français innocents…

Bravo, M. Besson, désormais il faudra vous appeler ministre des Expulsions et de la Stigmatisation nationale. Jusqu’à présent, nous vous connaissions comme l’exécuteur zélé de la politique des retours forcés décidée par votre Maître pour protéger la France de la présence dangereuse d’étrangers en situation irrégulière. Comme l’affirmait Brice Hortefeux à la tribune de l’Assemblée en septembre 2007 : « Bien sûr, nous savons tous qu’une immigration maîtrisée est un enrichissement pour la vie de la cité. […]…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents