Toute la lumière sur les visées d’EDF

EDF menace la France d’une grande panne d’électricité pour légitimer le lancement de nouveaux réacteurs nucléaires. Tandis que l’installation d’Henrio Proglio à sa tête apparaît comme le prélude à une privatisation.

Depuis quelques semaines, EDF et RTE, son réseau de distribution, promettent à la France une grande panne hivernale survenant un soir, au moment où les Français rentrent chez eux. Le coup du grand soir noir, c’est au moins la sixième fois qu’Électricité de France nous le fait depuis la fin des années 1970. Elle nous explique aujourd’hui que les 9 000 mégawatts que la France serait contrainte d’importer d’Allemagne, d’Italie et d’Espagne ne suffiraient pas pour faire face à la demande. Déjà, au cours de la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.