« L’Embuscade de Palestro », Raphaëlle Branche

Dans « l’Embuscade de Palestro », l’historienne Raphaëlle Branche met au jour toutes les significations contenues dans ce célèbre épisode de la guerre d’Algérie.

Dix-huit mai 1956, dans les gorges de Palestro, à 80 kilomètres au sud-est d’Alger, région limitrophe avec la Kabylie. Une section de militaires français, qui effectue une mission de reconnaissance, marche dans ce décor magnifique fait de rochers escarpés et de djebels (montagnes), que traverse, au fond d’un ravin encaissé, l’oued Isser. Soudain, près du village de Djerrah, des tirs les surprennent. Leurs agresseurs, des maquisards de l’Armée de libération nationale algérienne (ALN), prennent rapidement le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents