L’ONF est inquiète

Politis  • 11 mars 2010
Partager :

Le Syndicat national unifié des personnels de la forêt et des espaces naturels (Snupfen Solidaires) s’inquiète face à l’annonce d’une nouvelle diminution des effectifs de plus de 100 fonctionnaires en 2010, sur 6 500 au total. Un chiffre qui va « au-delà des objectifs imposés par la Révision générale des politiques publiques ». Pour le Snupfen Solidaires, le nouveau budget de l’Office national des forêts (ONF), voté début mars, et les mesures qu’il impose «  mettent l’établissement dans d’énormes difficultés », dont celle de « ne plus pouvoir assurer les missions que l’État demande à l’ONF, entre autres ses missions de service public, de gestionnaire du milieu forestier en zone rurale et de police de la forêt ». Le syndicat demande qu’un véritable débat ait lieu sur le devenir de la gestion forestière.

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don