Désolation douce

Avec « High Violet », The National a trouvé un nouveau souffle.

Jacques Vincent  • 3 juin 2010 abonné·es
L’hermétisme de Boxer , il y a trois ans, laissait craindre que The National ne se trouve dans une impasse. High Violet montre que le groupe a
Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 1 minute