L’Atlas du monde global

Denis Sieffert  • 1 juillet 2010 abonné·es

L’Atlas du monde global que nous proposent depuis 2008 Pascal Boniface, directeur de l’Iris, et Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, présente une singularité : il fait la part belle à plusieurs interprétations. Après une première partie historique qui remet en mémoire « les grands repères du passé » , notamment la guerre froide et l’éclatement du tiers-monde, les auteurs traitent la période actuelle non pas de leur seul point de vue, mais à partir d’analyses différentes. Ainsi, Boniface et Védrine chaussent un temps les lunettes des doctrinaires du « clash des civilisations » qui ont inspiré l’administration Bush. On connaît la prophétie de Samuel Huntington, pour qui huit grandes civilisations allaient s’opposer. Les auteurs rappellent ici fidèlement la version complexe de cette thèse, illustrée par un planisphère. La version la plus pauvre, défendue par les néoconservateurs américains, nous a ramenés, on s’en souvient, à un antagonisme Occident-Islam. Elle influence encore de nombreuses personnalités et des courants politiques au cœur même de la société française.

Boniface et Védrine opposent à cette thèse la vision d’un monde unipolaire dominé par l’hyperpuissance américaine, et celle d’un monde multipolaire qui est encore en devenir, avec l’apparition de nouveaux grands ensembles latino-américains, dominés par le Brésil, africains, dominés par l’Afrique du Sud, et l’Europe, si celle-ci parvient à surmonter ses tentations centrifuges. La troisième partie de l’atlas propose des données globales concernant la démographie, les religions, les migrations, les inégalités Nord-Sud, les questions d’énergie et d’environnement. Enfin, les auteurs luttent à leur manière contre les tentations ethnocentristes en ouvrant une rubrique « Le monde vu par… », qui aidera peut-être à comprendre les autres : les États-Unis qui se pensent « comme l’empire de la liberté »  , la France entre crise morale et certitudes universalistes, les craintes de la Turquie aux portes de l’Europe, celles de la Russie, qui se trouve encerclée par l’Otan, les nouvelles ambitions de la Chine et de l’Inde… Le tout servi par une remarquable cartographie, œuvre de Jean-Pierre Magnier. À lire et à voir.

Idées
Temps de lecture : 2 minutes

Pour aller plus loin…

« Le RN prospère sur la crise d’identité nationale qui frappe la France depuis 40 ans »
Entretien 16 juillet 2024 abonné·es

« Le RN prospère sur la crise d’identité nationale qui frappe la France depuis 40 ans »

La Ve République est tombée dans une impasse politique. Gilles Richard, historien des droites du XXe siècle, esquisse la possibilité d’un rapprochement entre les droites néolibérales et européistes au Parlement. Et redoute qu’Emmanuel Macron n’active l’article 16 de la Constitution.
Par Tristan Dereuddre
Contre la haine en cravate
Histoire 16 juillet 2024 abonné·es

Contre la haine en cravate

L’actualité française et internationale nous rappelle tout l’intérêt de l’enquête de l’historien Mark Bray sur l’antifascisme de 1945 jusqu’à nos jours, des deux côtés de l’Atlantique.
Par Olivier Doubre
Le pluralisme des médias, cible de l’extrême droite
Médias 11 juillet 2024

Le pluralisme des médias, cible de l’extrême droite

Spécialiste en sciences de la communication, François Jost montre le danger pour la démocratie de la concentration des médias entre des grands groupes privés. Et dénonce comment les médias Bolloré contournent leur obligation légale de pluralisme des opinions.
Par Olivier Doubre
Laissez les personnes non-blanches faire de la politique !
Chronique 11 juillet 2024

Laissez les personnes non-blanches faire de la politique !

Kaoutar Harchi souligne la place centrale des militants des quartiers populaires au sein de la gauche, dont certains ont pu accéder aux bancs de l’Assemblée nationale. Et qui laissent espérer pour ce pays un autre avenir que celui qui semblait, le 7 juillet, scellé.
Par Kaoutar Harchi