Dehors les pauvres !

Foin de la légalité, de Viviane Reding qui véhémente et des menaces de poursuite brandies par la Commission européenne : en France, on a la politique discriminatoire qu’on veut. Les camps de Roms s’expulsent à la pelle, et la Loppsi 2 va encore faciliter la tâche aux sbires d’Hortefeux. Le gouvernement a glissé dans ce fourre-tout sécuritaire un article 32 ter A, qui va permettre aux préfets, en cas d’ « installation illicite en réunion sur un terrain » public ou privé, de virer les indésirables sous 48…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.