Fraternelle cruauté

« Enlèvement avec rançon », d’Yves Ravey, est un faux polar
qui bouscule les certitudes du lecteur.

Les livres d’Yves Ravey sont agis par des forces à bascule. Alors que leur mouvement général semble aller dans une direction, quelque chose, soudain, se retourne, et les perspectives se renversent. Le lecteur se croyait lancé sur une voie en ligne droite, celle-ci s’incurve, et l’entraîne, non à rebrousse-chemin mais là où l’ombre devient lumière, le faible fort, le drame tragédie. Enlèvement avec rançon fonctionne ainsi à la perfection. Deux frères qui ne se sont pas vus depuis vingt ans, Max et Jerry,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Waly Dia : « Je fais rire les gens qui luttent »

Société
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.