La chasse au lopin est ouverte

De plus en plus de personnes cultivent leur jardin ou rêvent d’en avoir un. Pour le plaisir, mais souvent aussi par nécessité, car les potagers permettent à nombre de familles de faire face à la crise.

Claude-Marie Vadrot  • 2 septembre 2010 abonné·es

Le jardinage, il y a dix ans, ne faisait guère l’ordinaire des médias. Aujourd’hui, aucun journal ni radio ne peut se passer de son jardinier et de sa chronique florale ou potagère, les revues spécialisées engrangent les abonnés, et les éditeurs spécialisés accumulent les ventes. Les

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 2 minutes

Pour aller plus loin…