Recharger ses cartouches

Faire remplir ses cartouches d’imprimante vides au lieu de les balancer à la poubelle. Qu’il s’agisse de simples réservoirs d’encre ou, pire encore, de têtes de lecture avec informatique embarquée. Geste adopté depuis des années en Afrique et en Amérique latine, là où beaucoup de gens n’ont pas les moyens de participer à la civilisation du jetable. Ni de contribuer aux somptueux bénéfices que les industriels réalisent sur les consommables en imprimant dans nos têtes que les cartouches n’ont qu’une vie.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.