Projet inquiétant

Politis  • 16 décembre 2010
Partager :

Une proposition de loi prévoit de créer des astreintes (plafonnées à 50 000 euros) pour les propriétaires qui ne réalisent pas dans les délais prescrits par le préfet ou le maire les travaux nécessaires ou le relogement des locataires lésés. Or, une  « loi en vigueur répond déjà à cet obstacle » en faisant réaliser les travaux d’office, facturés au propriétaire, rappelle Droit au logement (DAL). Pour l’association, « la création de cette astreinte risque de retarder l’intervention publique et de maintenir les occupants plus longtemps dans leurs taudis » . Le DAL demande le retrait de cette disposition et le relogement des habitants de logements contenant des peintures au plomb ou insalubres, la réactivation de la lutte contre les marchands de sommeil et la mise sous tutelle des biens immobiliers des propriétaires qui laissent leur bien se dégrader au détriment des locataires.

http://www.droitaulogement.org

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don