Appel au boycott des évaluations en CM2

Politis  • 20 janvier 2011
Partager :

Les évaluations nationales de CM2 en français et en mathématiques se sont déroulées entre le 17  et le 21 janvier. Elles ont fait l’objet d’un appel au boycott de la plupart des syndicats d’enseignants et de la principale organisation de parents d’élèves (FCPE). Dans une lettre adressée au ministre de l’Éducation nationale et aux parents, le SNUipp, syndicat des enseignants du primaire, estime que ces évaluations ne « laissent pas assez de temps pour mettre en place une aide efficace pour les élèves » . La CGT Éduc’Action craint « la mise en concurrence des écoles élémentaires au travers de l’utilisation des résultats », et la FCPE juge « inacceptable que des enfants soient évalués sur des choses qu’on ne leur a pas encore enseignées » . Depuis la mise en place de ce dispositif en 2009, le ministère de Luc Chatel est resté sourd à cette opposition exigeant une concertation sur les évaluations.

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don