« O Somma Luce » : L’œuvre au noir de Jean-Marie Straub

« O Somma Luce » fait résonner Dante et Varèse. Un film émouvant et fascinant.

Christophe Kantcheff  • 6 janvier 2011 abonné·es
« O Somma Luce » : L’œuvre au noir de Jean-Marie Straub

« Et moi, Straub, je vous dis que c’est la police armée par le Capital, c’est elle qui tue ! » C’est sur cette phrase que se termine Joachim Gatti – du nom du jeune homme ayant perdu un œil à cause d’un tir de Flash-Ball à Montreuil –, l’un des courts métrages qui précèdent O Somma Luce , le nouveau

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 3 minutes