L’Afrique se libère du néocolonialisme

L’émergence d’associations, de syndicats et de mouvements sociaux fait tanguer le continent. Avide de démocratie et de justice sociale, la société civile s’impose comme un acteur incontournable.

Patrick Piro  • 3 février 2011 abonné·es

La constatation est unanime : « Il se passe quelque chose en Afrique… » Depuis plus d’une décennie, la société civile y joue des coudes, bouscule les vieux pouvoirs verrouillés, secoue la tutelle des ONG du Nord. Une onde peu visible, parce que mal relayée par les grands médias. Qui sait qu’une coalition d’organisations de la société civile cogère actuellement le pouvoir au Niger ? Que le blocage de la Guinée début 2007, qui a précipité la chute du régime de Lansana Conté, a été fomenté par un front syndical national ? Que le

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
SNCF, les vraies raisons du malaise
Temps de lecture : 5 minutes