Sarkozy, Florence, le Mexique …

… ou une nouvelle illustration du pavé de l’ours !

Bernard Langlois  • 15 février 2011
Partager :

Il n’était guère besoin de dons de voyance pour prévoir l’effet des déclarations du matamore de l’Elysée, concernant le sort de notre compatriote emprisonnée au Mexique.

Que Florence Cassez soit ou non coupable de ce qu’on l’accuse (complicité d’enlèvement crapuleux, si l’on a bien compris), le chroniqueur n’en sait fichtre rien. Il est en tout cas convaincu que sa condamnation à 60 ans de prison (soixante ans !) est démesurée et indigne de la justice d’un pays démocratique.

Mais les propos publics et claironnés du chef de l’Etat, hier, après qu’il a reçu les parents éplorés et leur avocat (vous voyez qui ? Ce type à la tronche pas tibulaire mais presque, paraît que c’est un bon …) conduisent à se poser une question : Nicolas Sarkozy est-il un crétin, ou si c’est un parfait cynique ?

L’accession au plus haut niveau de l’Etat du Petit Père des Riches tend à prouver que la première hypothèse n’est pas la bonne.

Reste la deuxième : dans la tension électoraliste permanente qui est la sienne, l’exploitation systématique de chaque fait divers susceptible de faire pleurer (et voter) Margot est pour lui un quasi-sacerdoce. Faire étalage de sa “ compassion ” avec les victimes et de sa “ détermination ” à leur rendre justice, lui est comme une seconde nature …

Pourvu que caméras et micros, dûment convoqués,

Illustration - Sarkozy, Florence, le Mexique …

soient bien là au rendez-vous des bons sentiments et que celui-ci fasse l’ouverture des JT de 20 H. (aucun risque qu’ils s’y dérobent …), l’essentiel est acquis. Quant au résultat de l’intervention du Prince …

Alors, si l’on comprend bien pourquoi des parents dans l’affliction croient devoir se tourner vers celui qu’ils espèrent capable de démêler l’inextricable situation dans la quelle ils se débattent, on doit leur dire qu’ils se fourvoient.

Et leur conseiller de relire “### L’ours et l’Amateur des jardins” , de notre indispensable Jean de La Fontaine.

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don