Dossier : Libye, la guerre du moindre mal

42 ans d’« incidents » nucléaires en France

17 octobre 1969, Saint-Laurent-des-Eaux, niveau 4. Cinq éléments de combustible entrent en fusion. Pour EDF, il s’agit d’un simple « incident », dont elle ne daigne pas avertir la population. 13 mars 1980, Saint-Laurent-des-Eaux, niveau 4. Deux éléments de combustible fondent à nouveau, à la suite d’une obstruction du circuit de refroidissement. L’accident est considéré comme le plus grave jamais survenu en France. 16 août 1989, Gravelines, niveau 3. Une erreur de montage sur des valves empêche le bon…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.