« Piss Christ » de Serrano détruit à Avignon par des catholiques ultras

Christophe Kantcheff  • 17 avril 2011
Partager :
« Piss Christ » de Serrano détruit à Avignon par des catholiques ultras
© Photo : AFP / Andres Serrano devant *Piss Christ* en 1997 à Melbourne, après -déjà- un acte de vandalisme sur son oeuvre.

Ce dimanche 17 avril, jour du Seigneur, des individus sont entrés dans le musée de la collection Lambert, à Avignon. Après avoir blessés trois gardiens, ils ont vandalisé deux œuvres de l’artiste américain Andres Serrano, actuellement présentées dans l’exposition « Je crois aux miracles ». Parmi elles : Piss Christ , qui montre un crucifix plongé dans l’urine.

Alors que l’exposition a ouvert en décembre, cette œuvre déclenche depuis quelques jours les foudres de tout ce qui compte d’arrière-garde chez les catholiques : de l’évêque d’Avignon, qui a demandé le retrait de la photographie de l’exposition, en passant par le sombre institut Civitas ou l’association l’Agrif, qui a saisi le juge des référés pour obtenir le retrait de l’œuvre du site de la collection Lambert, jusqu’au député Bernard Debré (UMP) selon qui Piss Christ « n’est pas de l’art » .

Illustration - « Piss Christ » de Serrano détruit à Avignon par des catholiques ultras

Hier, samedi 17 avril, 500 à 1000 de ces catholiques ultras ont manifesté devant les murs de la collection Lambert, fermée par précaution sur demande des forces de l’ordre, qui sécurisaient l’endroit. Il n’est pas étonnant qu’au lendemain de cette procession pipi-calote appelant à la censure – qui devrait être dénoncée avec la même véhémence par ceux qui ne supportent pas la vue de musulmans priant dans les rues –, quelques gros bras ivres de charité chrétienne aient décidé de passer à l’acte.

Ce n’est malheureusement pas la première fois qu’Andres Serrano doit subir l’ire des vertueux. Ainsi, en 2007, plusieurs de ses œuvres ont été vandalisées dans un musée suédois par un groupe se réclamant des mouvements néo-nazis.

L’audience en référé se tiendra ce mercredi 20 avril, à Avignon. Dans une bonne ambiance, assurément.

Culture
Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don