Une incarnation de la droite extrême

Avec François Duprat,
une histoire de l’extrême droite, Joseph Beauregard signe un webdocumentaire magistral, replaçant l’ancien bras droit
de Le Pen au cœur
de l’actualité.

Jean-Claude Renard  • 7 avril 2011 abonné·es
Une incarnation de la droite extrême
© François Duprat, une histoire de l’extrême droite, sur lemonde.fr, à partir du 8 avril.

Une journée ordinaire dans la fin d’un hiver normand. Dans l’entre-deux-tours des élections législatives, le 18 mars 1978, sur la route, François Duprat explose dans sa voiture. Déchiqueté par un kilo de mélinite placé sous le plancher du véhicule. Sa femme survit miraculeusement. L’attentat n’a jamais été élucidé. Aujourd’hui oublié, sinon méconnu, François Duprat était alors le numéro deux du Front national.

Retour en arrière : débarqué de Gascogne, en 1959, Duprat est interne au lycée Louis-le-Grand, à Paris. Un

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 6 minutes