Un bel héritage

Le pianiste Mico Nissim réinvente le répertoire des fondateurs du free jazz.

Denis Constant-Martin  • 12 mai 2011 abonné·es

Quand on réécoute aujourd’hui des enregistrements du tournant des années 1950-1960, on se demande parfois ce que les musiciens de jazz peuvent encore inventer.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 1 minute