Lussas

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Comme chaque année, les États généraux du documentaire de Lussas (Ardèche) ne manqueront pas de films et de débats passionnants. Thématique de cette année : filmer l’histoire, celle, si l’on ose dire, du passé, et celle qui se déroule sous nos yeux, en particulier dans les pays arabes.

Parmi les nombreuses programmations : « Donner à entendre » montrera El Sicario, Room 164, où Gianfranco Rosi rencontre dans la chambre d’un motel un ex-tueur du cartel des narcotrafiquants mexicains ; Wundkanal, où le réalisateur, Thomas Harlan, fils du cinéaste du IIIe Reich Veit Harlan, se confronte à sa propre histoire en mettant en scène un ancien chef SS à qui l’on tente d’extorquer l’aveu de ses crimes ; et Das Himmler-Projekt, dans lequel Romuald Karmakar restitue aujourd’hui le discours prononcé en 1943 par Himmler à un groupe d’officiers SS.

États généraux du documentaire, Lussas, 21-27 août, 04 75 94 28 06, www.lussasdoc.org


Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.